Aux pieds de l’Arc en Ciel : Caño Cristales

Aux pieds de l’Arc en Ciel : Caño Cristales

 

Caño Cristales, Arc-en-Ciel Liquide, Rivière aux cinq couleurs, Morceau de Paradis, … Quel endroit se cache donc sous ces thermes multicolores. Nature Expérience a envoyé une équipe pour enquêter sur l’un des plus beaux endroits du monde.

Vol vers la région de la sierra de la Macarena en Colombie

 

A la confluence de 3 grandes bio régions – l’Amazonie, les Llanos et les Andes – nous nous trouvons en Colombie, quasi en son plein centre géographique. La sierra de la Macarena est également la zone la plus occidentale du plateau des Guyanes (ou bouclier guyanais), une formation géologique datant précambrien et dont les roches datent de plus de 1 million d’année dans la zone. C’est sur cette confluence de régions et de paysages que Caño Cristales est né.

Le cerf des premiers hommes de la sierra de La Macarena

 

Une première marche en haut des affleurements rocheux qui parsèment cette région, nous permettra d’observer ces paysages où se mêlent savanes et forêts humides, inselberg et savanes roches, un décor aux relents de préhistoire d’où les cris des singes hurleurs nous parviennent depuis notre promontoire. On s’imagine aisément les premiers hommes ayant laissé des traces ici il y a plus de 5000 ans.

La vue depuis le mirador

 

Redescente entre les végétations tropicales humides, la transition avec les savanes plus arides est rapide. Peu à peu la végétation se concentre dans les failles et interstices des affleurements rocheux qui rassemble un peu de substrat. Entre ces plantes lithophytes, les roches semblent avoir tentées de rivaliser avec la végétation. Nous arrivons à Cano Cristal.

Formation rocheuse de la région

 

Des gorges creusées par les eaux et le vent, des marmites de roches – le paysage est lunaire – la rivière de Caño cristales contraste par ces teintes bigarrées : blancs rosés et fuchsias intenses des plantes aquatiques, jaunes et ocres des roches, reflets bleus du ciel, le noir des fissures profondes, … le fameux arc en ciel liquide.

Première rencontre avec Caño Cristal

 

Le principal protagoniste de ce panorama coloré est macarenia clavigera. Ce n’est pas une algue mais une plante aquatique. C’est même une plante à fleur (Phanerogame) qui appartient à la famille des Podostemacae. Ce groupe typique des zones tropicales est caractérisé entre autres par une forte capacité à s’ancrer aux sols rocheux pour résister à des courants forts. C’est le cas ici. Mais la particularité de cette espèces monophylétique est sa grande variation de pigmentation allant du rose clair au fuchsias en passant par le vert pâle et jusqu’à des violets sombres. Peu d’études scientifiques ont été mené pour l’instant sur cette espèce endémique de Cano cristales mais on sait qu’elle est capable de faire varier la concentration et la qualité de ces pigments photosynthétique en fonction de son exposition au soleil. Mais peu importe peut-être le comment devant se camaïeu de couleur stupéfiant !

macarenia clavigera, le principal protagoniste de cette couleur extravagante

 

Une autre caractéristique de lieu – plus importante dans la planification d’un séjour surplace – est la saisonnalité du site. Six mois de l’année pendant la saison sèche les rivières de Caño cristales se tarissent, les Macarenia disparaissent. Seules resteront les racines des plantes ancrées dans la roche dans l’attente des beau jours, de la saison des pluie ! Alors renaitra ce jardin multicolore qu’Andrés Hurtado, un poète colombien, décrivit comme un morceau arraché du paradis.

L’arc-en-ciel liquide de Caño Cristal

 

Par Dorian Noël, votre conseiller voyage revenu enchanté de Caño Cristal

 

Découvrez nos voyages en Colombie pour vous émerveiller devant ces paysages de rêves.

 

Lire tous les articles sur Caño Cristal :
– Aux pieds de l’Arc en Ciel : Caño Cristales
– Les 10 espèces que vous pourrez observer à Caño Cristales (à venir)
– Caño Cristales – La rivière multicolore : une destination verte (à venir)