Un Outil pour les voyages herpétologiques en Équateur

img-1
Grâce à leur situation géographique et leur passé géologique, les néo-tropiques abritent une diversité de reptiles et d’amphibiens parmi les plus riches de la planète.  L’Équateur reste sans aucun doute l’une des destinations touristiques les plus prisées pour les voyages herpétologiques.

Nous avons, à ce titre,  une excellente nouvelle pour tous les amoureux des séjours Herping et particulièrement des passionnés de serpents venimeux. Après la parution du guide d’identification des reptiles et amphibiens de la région de Mindo, un nouvel ouvrage spécialisé vient d’être publié ce 15 juillet 2016.

« Serpents Venimeux d’Équateur » de Jorge H. Valencia, Katty Garzón-Tello et María Elena Barragán est le tout nouveau livre de la fondation herpétologique Gustavo Orces (lien), en collaboration avec l’Université du Texas de Arlington, le Vivarium de Quito (lien)  et Ecofondo (lien).  Les photographies sont quant à elles s l’œuvre du très renommé Pete Oxford (lien).
img-1

Cet ouvrage très complet, traite de systématique, de taxonomie, d’histoire naturelle, de conservation mais aussi de certains aspects anthropologiques liés aux serpents.

Depuis plusieurs années, les nouvelles méthodes génétiques ont révolutionné la science et en particulier la taxonomie (La science de classer les espèces). L’herpétologie n’a pas échappé à ces grands changements. Les familles et les genres du monde entier ont subi des altérations, des changements, des splits ou des lumps. Autant de termes « barbares » qui ont eu pour conséquence de rendre quelques fois difficile l’identification correcte de certains spécimens.

Heureusement, les 653 pages de ce magnifique ouvrage donnent les dernières références de classification taxonomique pour éviter toute erreur au moment d’une rencontre avec ces animaux surprenants, si rares et méconnus.
img-1

Toutes ces informations sont le fruit de longues et souvent difficiles expéditions scientifiques en Équateur, mais aussi de visites incessantes auprès de musées et de collections de références en Équateur, aux Etats Unis et en Europe (plus de 38 au total). Elles ont permis des avancées considérables dans les descriptions morphologiques mais également moléculaires d’un grand nombre de familles.

S’en est suivi un réajustement de la phylogénie de ce groupe et cet ouvrage permettra au lecteur de suivre d’une manière chronologique l’exclusion et la synonymie de certaines espèces afin d’actualiser ces connaissances.

Toutes les espèces de serpents venimeux d’Équateur y sont bien sur décrites. Mais l’ouvrage ajoute en plus des détails sur les morphologies des hémipénis ou encore les variations des patrons de coloration. Bien sur de nombreux autres aspects des reptiles y sont mentionnés comme leur histoire naturelle, leur éthologie, leur alimentation et reproduction ainsi que les relations entre les espèces. Autant de thèmes qui vous permettront de mieux comprendre ces insolites reptiles.
img-1

L’ouvrage  inclut également un paragraphe sur l’aposématisme et les stratégies d’imitation, dont le mimétisme batésien en particulier.  Cette stratégie issue d’une longue période d’évolution a permis à certaines espèces de Colubridées (des serpents non venimeux) de posséder des patrons de coloration identiques à ceux des espèces venimeuses. Ces imitateurs inoffensifs trompent donc leurs prédateurs sur leur nocivité en se faisant passer pour venimeux !On notera également un paragraphe d’importance traitant des protocoles de traitements pré-hospitaliers en cas de morsure d’ophidiens en Équateur.

Si ce livre vous intéresse, afin de vous aider à développer vos connaissances sur les reptiles d’Équateur ou pour préparer vos prochains voyages herpétologiques dans les néo-tropiques, n’hésitez pas à nous contacter nousou la fondation herpétologique Gustavo Orces.

Il va sans dire que nos guides herpétologistes de renom et guides naturalistes spécialisés ne manqueront pas de consulter cet outil indispensable lors de nos voyages herpétologiques en Équateur. Pour plus d’information consulter notre site et la rubrique « voyages herpétologiques en Équateur »
img-1

img-1